Les femmes

ven. 15 Jan 2021- 20:30

Église du Vœu - St-Jean-Baptiste - Nice

A. Campra, Q. van Blankenburg

Philippe Cantor, baryton

André Campra est une figure majeure de la musique française. Lorsqu’il publie ses cantates françaises, sa renommée de compositeur d’opéras-ballets est à son sommet. La cantate, style déjà très en vogue en Italie, est adaptée à la langue française par le poète Jean-Baptiste Rousseau. Curiosité, la cantate Les Femmes dresse une liste de caractéristiques, peu reluisantes, du sexe féminin et prône un éloignement des choses de l’amour au profit de la nature. En réponse, quelques années plus tard, le Néerlandais Quirinus van Blankenburg écrit L’Apologie des femmes. À chaque femme dénigrée par Campra, il développe un discours opposé.
Ce programme, dévolu à la cantate profane, est complété par un motet de François Couperin. Pièce sacrée, le motet a des origines bien différentes de la cantate. Malgré tout, ces deux genres prennent une forme très semblable au tournant du XVIIIe siècle français. L’Ensemble Baroque de Nice accueille le baryton Philippe Cantor pour un programme à voix seule tout à tour poétique, recueilli, enlevé.