Reprise des concerts en live ! : 2 violons sans basse – G. Pugnani, J.M. L eclair, W.A. Mozart…

juin 2021

Reprise des concerts en live ! : 2 violons sans basse – G. Pugnani, J.M. L eclair, W.A. Mozart…

Chers amis, chers partenaires,

Après des mois de streaming, nous avons enfin le plaisir de vous annoncer la reprise des concerts en live de l’Ensemble Baroque de Nice le 11 juin prochain ! Et c’est avec le concert de report du mois de novembre : 2 violons sans basse – en compagnie de Bernadette Charbonnier – que nous vous proposons de clôturer en beauté cette saison particulière.
Au programme : des oeuvres de G. Pugnani, J.-M. Leclair, W.A. Mozart, révélant le son du violon dans toute sa pureté. Vous pourrez de nouveau profiter de l’acoustique de nos églises niçoises, ici celle du Gesù, pour redécouvrir la musique baroque, plus vivante que jamais !
Nous espérons vous retrouver en pleine santé, afin de partager de nouveaux instants de bonheur en musique.

ATTENTION : jauge réduite, réservation conseillée auprès de Céline Roques par mail c.roques@ensemblebaroquedenice.com ou par téléphone au 04 93 80 08 74

 

En savoir plus :
Gaetano Pugnani, Jean-Marie Leclair, Wolfgang Amadeus Mozart. Les deux premiers sont élèves de Giovanni Battista Somis, probablement l’un des plus extraordinaires violonistes de l’ère baroque. Tous les trois sont d’excellents instrumentistes et voyagent à travers l’Europe, diffusant à l’occasion leur style et celui de leurs aînés. Là où Pugnani contribue significativement à l’évolution de l’archet de violon, Leclair renforce l’intérêt pour son instrument en France. Quant à Mozart, il laisse un nombre impressionnant de pièces de musique de chambre, faisant la part belle aux instruments à cordes.
Bernadette Charbonnier et Gilbert Bezzina interprètent un choix d’oeuvres à deux violons de Leclair et Pugnani. Un récital très intimiste, inventif, dans lequel les deux instruments solistes dialoguent et portent un regard inhabituel sur la musique du XVIIIe siècle. Ils abordent aussi une oeuvre pour violon et alto de Mozart, écrite initialement pour aider Michael Haydn à satisfaire son employeur, le célèbre archevêque Colloredo, qui avait congédié Mozart en 1781.

Distribution :
Bernadette Charbonnier, violon
Gilbert Bezzina, violon et alto

Programme :
G. Pugnani, J.-M. Leclair, W.A. Mozart…