2017-2018

Programme

Si ce qu’on appelle en musique « l’âge baroque » a tout naturellement hérité de formes issues des périodes précédentes, il a aussi beaucoup innové à partir de ces formes et créé son « style » propre, par l’élaboration de structures originales et de tout un langage immédiatement  reconnaissable. C’est à un parcours dans les formes de ce monde musical particulier des XVIIe et XVIIIe siècles, qui a su tisser son inventivité au legs du passé que nous vous convions au cours de notre saison de concerts.

La canzone, par exemple, adaptation des chansons polyphoniques de l’école franco-flamande de la Renaissance, devient assez vite et avec de légères transformations, la « suonata » qui se sonne (comme nos amis italiens disent suonare il violino, il flauto) sur un instrument solo. Sa forme, assez libre, enchaîne des mouvements rapides et brillants à de courts moments de méditation (adagio) et se structure progressivement pour aboutir à la sonate dont Corelli a fixé la forme canonique avec ses sonate da chiesa en quatre ou cinq mouvements de style grave et majestueux, ou ses sonate da camera,  succession de mouvements de danse dont est issue la suite française.

Le concerto, lui, s’élabore originellement à partir de la structure de la sonate, da chiesa ou da camera ; il se constitue comme un dialogue, un échange de propos – concertare, entre différents groupes d’instruments : plusieurs solistes – le concertino – sont accompagnés par un ensemble orchestral – le ripieno, le « remplissage ». Il évoluera avec Vivaldi par exemple, vers le concerto généralement en trois mouvements pour un soliste, et plus tard, vers le concerto classique puis romantique.

C’est l’opéra, né du fantasme d’humanistes florentins de faire revivre la tragédie antique, qui est incontestablement une des innovations les plus caractéristiques de cette période baroque ; l’opéra baroque se propose d’accompagner les textes poétiques, et de les rendre plus compréhensibles pour le public que dans les œuvres polyphoniques. L’opéra est un genre des plus féconds relativement souple, qui donnera naissance à l’opéra-ballet, au masque, à la pantomime : sorte de ballet mimé dont Geminiani nous a laissé un merveilleux exemple avec sa Forêt enchantée que nous aurons le plaisir de vous présenter en version concert pour l'ouverture de cette saison. L’opéra a connu, jusqu’à nos jours sans interruption, les faveurs du public ; il est également à l’origine de la basse continue, élément structurant essentiel dans la musique baroque.

Ce sont quelques-unes de ces formes et structures, sans prétendre à un catalogue exhaustif, que nous allons faire sonner pour vous tout au long de cette saison de concerts, que nous allons jouer, en illustrant par ce jeu la liberté créatrice qu’ont su préserver les artistes baroques au sein des contraintes imposées par les formes. Bons concerts !

Gilbert Bezzina I Directeur artistique

ABONNEZ-VOUS !

 

Vendredi 13 octobre – 20h30 I Dimanche 15 octobre – 16h30

Église Saint-François-de-Paule


BALLET – La Forêt enchantée, Geminiani


>>

Vendredi 17 novembre – 20h30 I Dimanche 19 novembre – 16h30

Chapelle du Saint-Suaire


SONATES – Buxtehude


>>

Vendredi 8 décembre – 20h30 I Dimanche 10 décembre – 16h30

Église Saint-Roch


CANZONI – Frescobaldi, Castello, Legrenzi

Gilbert Bezzina, Laura Corolla, violons


>>

Vendredi 25 mai – 20h30 I Dimanche 27 mai – 16h30

Église Saint-François-de-Paule


CANTATES – Purcell, Haendel

Rossana Bertini, soprano. Philippe Cantor, baryton-basse


>>

Vendredi 28 avril – 20h30 I Dimanche 30 avril – 16h30

Église Saint-Roch


CONCERTOS – Bach, Vivaldi

Christophe Mazeaud, hautbois


>>

Vendredi 16 mars – 20h30 I Dimanche 18 mars – 16h30

Église Saint-Roch


SUITES – Couperin


>>

Vendredi 9 février – 20h30 I Dimanche 11 février – 16h30

Chapelle du Saint-Suaire


RÉCITAL – CPE Bach, Mozart

Arnaud de Pasquale, pianoforte


>>

Vendredi 12 janvier – 20h30 I Dimanche 14 janvier – 16h30

Église anglicane


OPÉRA – Haendel

Camille Poul, soprano


>>

Autour des concerts

Pour une réflexion esthétique et artistique


Conférences. Auditorium de la BMVR Louis-Nucéra I Durée 1h30


Mardi 14 novembre - 17h

La Sonate dans l’Europe baroque, par Antonio Secondo

 

Samedi 10 février - 15h

Une histoire du pianoforte, par Arnaud de Pasquale


Mercredi 11 avril - 17h

Aux sources du concerto, par Denis Morrier, musicologue


Entrée libre dans la limite des places disponibles.


Séances de cinéma. Cinéma Mercury I Les mercredi & samedi


Découvrez une sélection de films en lien avec la saison de l’Ensemble Baroque de Nice.


Mercredi 11 octobre - 20h I Samedi 14 octobre - 14h

Le Roi danse. Un film de Gérard Corbiau > Voir la bande-annonce


Mercredi 6 décembre - 20h I Samedi 9 décembre - 14h

Casanova, un adolescent à Venise. Un film de Luigi Comencini > Voir un extrait

 

Mercredi 10 janvier - 20h I Samedi 13 janvier - 14h

Dardanus, Rameau. Un opéra mis en scène par Michel Fau (sous réserve) > Voir la bande-annonce


Mercredi 14 mars - 20h I Samedi 17 mars - 14h

Louis, enfant roi. Un film de Roger Planchon > Voir un extrait


Mercredi 25 mai - 20h I Samedi 27 mai - 14h

Le Roi Arthur : la légende d’Excalibur. Un film de Guy Ritchie > Voir la bande-annonce


Le Mercury, 16 place Garibaldi, Nice


Tarif spécial pour notre public : 5 € sur présentation du billet du concert.